Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 mars 2010 1 22 /03 /mars /2010 09:55

 

bertina.jpgBelle rencontre des collégiens avec l'écrivain Arno Bertina


Très belle rencontre que celle vécue dernièrement par les élèves de 3e du collège Jean- Bène avec Arno Bertina.


Ce jeune écrivain, auteur de plusieurs romans, avait été invité à Pézenas par l'association "Aux livres citoyens" pour animer une soirée littéraire. Son allure simple et décontractée, son attitude sympathique et ouverte ont tout de suite plu aux élèves.


« On a apprécié qu'il ne nous prenne pas de haut », ont-ils déclaré. Il a même été surpris par la franchise avec laquelle il a admis les difficultés qu'il avait rencontrées lors de l'écriture de son roman "Enorme". Ce livre, paru en 2009, est l'aboutissement d'un projet qui l'a amené à travailler avec une classe de 4e d'Aulnay-sous-Bois. Marion, une adolescente d'aujourd'hui, voit son enfance se briser en mille morceaux. Dans une sorte de journal intime, elle tente de rassembler ces morceaux, pour construire une identité nouvelle. Ce texte, qui exprime si bien les difficultés de l'adolescence, n'a pas laissé indifférents les élèves de la structure piscénoise.

 « Comment avez-vous fait pour vous mettre aussi bien dans la peau d'une jeune fille ? », a demandé une élève. « Mme Bovary, c'est moi ! », répondait Arno Bertina avant d'expliquer la célèbre phrase de Flaubert. La discussion était lancée... « L'écriture peut être comparée à la sculpture... Dans les deux cas, il faut dégrossir le matériau initial, lui donner forme peu à peu en enlevant ce qui est en trop », a-t-il expliqué. Il aime jouer avec son lecteur en cherchant à déclencher chez lui un sentiment plus fort que "j'aime" ou "j'aime pas".


Dans "Énorme" par exemple, il introduit de subtils décalages entre le texte et l'image qui l'accompagne, afin de rendre le lecteur plus attentif au récit. « Écrire », a-t-il confessé, « est une véritable source de plaisir. Lorsque j'écris, je me sens vivre avec plus d'intensité. » C'est une leçon que les élèves n'oublieront pas.

Partager cet article

Repost 0
Published by Aux livres citoyens - dans La presse en parle
commenter cet article

commentaires