Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 janvier 2013 4 31 /01 /janvier /2013 18:24

Mardi 26 février, Cinéma Le Molière (Pézenas) à 14h30, suite à la projection du film "Sur la planche" de Leïla Kilani :

 

rencontre avec
ABDEL HAFED BENOTMAN


6a00d8341cba8e53ef013488752a45970c-800wi.jpg

 

dans le cadre des 51èmes Rencontres Cinéma de Pézenas

(programme ici)

 


la bande-annonce de "Sur la Planche"


Né en 1960 à Paris, algérien, Abdel-Hafed Benotman a un parcours de vie très particulier. Dernier enfant d’une famille nombreuse débarquée d’Algérie dans les années 50 et installée en plein Paris, il est très tôt confronté à la différence et à ses conséquences. Cet ex-taulard, parfois acteur de cinéma, de théâtre et de télévision se consacre principalement à l’écriture de polars qu’il publie chez Rivages. C’est durant ses périodes d’emprisonnement – Il additionnera quatorze ans de détention- qu’il puise sa rage d’écrire. En 2003, il publie un roman autobiographique Éboueur sur échafaud (Rivages) qui décrit avec beaucoup de verve cette partie de sa vie.

Amour, vengeance d’ex-détenus, souvenirs d’enfance, cruauté humaine sont les thèmes à partir desquels Abdel-Hafed Benotman construit des récits d’une grande authenticité et d’une profonde noirceur. Ses textes fiévreux, son écriture viscérale, féroce mais pleine de poésie, en font l’un des écrivains les plus brillants de ces dernières années.

Libéré en 1999, il poursuit son action militante anti-carcérale et crée un journal « L’envolée » envoyé aux détenus dont le nom deviendra celui d’une émission de radio locale parisienne qu’il animera.

Ses centres d’intérêts littéraires sont multiples. Auteur de nouvelles et de romans noirs, il écrit aussi de la poésie, des chansons, du théâtre. Il mène des ateliers d’écriture et anime avec succès des ateliers théâtre avec des populations diverses. En 2001 il écrit sa première pièce, La joue du roi, et monte l’année suivante La politesse des foules.

Il travaille ensuite comme intervenant pour l’association « Dire et faire contre le racisme ».

Acteur pour le cinéma, Abdel Hafed Benotman a tenu un second rôle dans Carrément à l’ouest de Jacques Doillon et dans la série policière Central nuit. Il a reçu en 2010 le Grand Prix du meilleur scénariste pour une de ses nouvelles Le maître des mots. En 2011, le film Sur la planche, de Leila Kilani, dont il est le co-scénariste, a été sélectionné à la Quinzaine des Réalisateurs du festival de Cannes.

 

A noter : Ce même festival de cinéma reçoit le dimanche 24 février à 14h30, au cinéma Le Molière, à l'issue de la projection de "Le Carosse d'Or" de Jean Renoir, l'écrivain
Pascal MERIGEAU

pour son livre
"Jean Renoir"

livre-jean-renoir-pascal-merigeau.JPG

Partager cet article

Repost 0
Published by Aux livres citoyens
commenter cet article

commentaires