Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 avril 2012 6 07 /04 /avril /2012 17:47

 

fiancee.jpgAUX LIVRES CITOYENS RENCONTRE RENÉ FRÉGNI

 

Dans le cadre de ses rencontres littéraires Aux Livres Citoyens reçoit vendredi 6 avril à 18h30 à l’Hôtel Flottes de Sebasan, l’écrivain René Frégni pour son douzième ouvrage «La Fiancée des corbeaux.» Paru dans la collection Blanche, chez Gallimard, Le Prix Jean Carrière 2011 lui a été attribué.

 

René Frégni, a connu une existence mouvementée avant de se consacrer à l’écriture. Il a exercé divers métiers, dont celui d’infirmier psychiatrique, et a longtemps animé des ateliers d’écriture à la prison des Baumettes. Il est l’auteur d’une dizaine de romans, tous imprégnés de son expérience.

 

Comme une suite à  un précédent roman (Elle danse dans le noir), La fiancée des corbeaux se présente comme journal. Il décrit, sur une période qui va d’octobre à juin, le défilement des journées et des souvenirs, dans la vie paisible et contemplative de René Frégni.

 

C’est un chant d’amour qui monte des vastes déserts de pierre et de lavande qui entourent la région de Manosque. C’est un chant mélancolique et lumineux, à la Giono, un voyage parfois cruel, plein de tendresse et de beauté à la rencontre de personnages insolites, tels Tony l’ancien truand, Isabelle ou le vieux Lili qui perd la boule.

 

Cette rencontre littéraire est proposée en partenariat avec les associations Aux Livres Citoyens, Lectures Vagabondes et la Bibliothèque Municipale de Clermont l’Hérault où René Frégni doit intervenir également : le jeudi 5 avril à Clermont l’Hérault à 18h30 à la Bibliothèque municipale et le samedi 7 à 18h30 à la Médiathèque de Bédarieux.

Aux personnes intéressées de ces trois structures René Frégni offre un atelier d’écriture qui se déroulera vendredi après-midi de 14h30 à 16h30 à la Bibliothèque municipale de Clermont l’Hérault. L’inscription préalable est obligatoire au 04 67 96 42 53.

 

(article non publié)

Partager cet article

Repost 0
Published by Aux livres citoyens - dans La presse en parle
commenter cet article

commentaires